Réalisation d'un projet de remédiation en Europe pendant la COVID-19

ERH en Allemagne

TRS a terminé le tout premier chauffage par résistance électrique (ERH) projet en Allemagne en mai 2021 en pleine pandémie de COVID-19 en Europe. Le site était une ancienne zone de maintenance militaire à proximité d'une piste d'aéroport. Les constituants préoccupants (COC) étaient des composés organiques volatils chlorés (COV), principalement le trichloroéthène (TCE).  

L'ERH consiste à injecter de l'électricité dans le sous-sol, qui fonctionne comme une résistance et chauffe jusqu'au point d'ébullition de l'eau en environ deux mois. La vapeur générée agit comme un gaz vecteur, transportant les COC volatilisés vers la zone vadose, où le TRS capture les contaminants et les traite de manière conventionnelle en surface. L'ERH fonctionne aussi bien dans les zones vadoses que saturées, même dans des matrices serrées telles que l'argile et le substratum rocheux sédimentaire. Les réductions de concentration de COV attendues sont de 99 % ou plus. 

L'objectif de l'assainissement thermique sur le site était de réduire les concentrations de TCE dans les eaux souterraines dans la zone source où les concentrations dépassaient 10,000 1,110 microgrammes par litre (µg/L). La zone de traitement était d'environ 2 12 mètres carrés et s'étendait de 11,100 à XNUMX mètres sous la surface du sol pour un volume de traitement de XNUMX XNUMX mètres cubes. 

TRS ' OptiFlux® Les services ERH comprenaient 57 électrodes avec des points de récupération de vapeur co-localisés. Une unité de contrôle de puissance de 2,700 XNUMX kilowatts a fourni de l'électricité aux électrodes à double élément et à l'équipement de traitement de la vapeur au-dessus du sol, qui comprenait deux unités de condenseur et de refroidissement de vapeur, et des cuves de charbon actif granulaire à vapeur.  

La construction du système OptiFlux a commencé le 6 juillet 2020 et les opérations se sont prolongées du 24 novembre 2020 au 4 mai 2021, pendant la pandémie de COVID-19 en Europe. TRS, avec l'aide de notre client Wood E&IS GmbH, du personnel de la base militaire, de l'US Army Corps of Engineers et des partenaires européens de TRS Cornelsen, Ltd. et de HMVT, a surmonté les nombreux défis de voyage et de logistique pour construire et exploiter le système OptiFlux tel que conçu. Plus de 50 tests COVID ont été effectués au cours du projet.  

Les concentrations de référence de TCE dans les eaux souterraines variaient de 116 à 9,980 7.0 µg/L et les concentrations après assainissement de 79 à 99 µg/L, entraînant une réduction moyenne de XNUMX %. L'achèvement du projet complexe pendant une pandémie témoigne de l'engagement de l'équipe à atteindre les objectifs du projet du client malgré l'adversité inattendue.